Comment optimiser la cicatrisation d’une plaie ?

cicatrisation d'une plaie

La plaie cutanée est causée par l’ouverture mécanique de la peau. Que la cicatrice soit grave ou moins grave, il est important d’apporter des soins spécifiques. Il est important de favoriser la reconstitution de la plaie afin d’éviter les complications et d’arrêter les saignements. Le revêtement cutané ou la peau a pour rôle de protéger le corps contre les éventuelles agressions extérieures. La réparation des plaies est primordiale.

Comment faire un nettoyage de la plaie ?

Pour stimuler la guérison d’une plaie, vous pouvez utiliser un activon tube au miel de manuka. Toutefois, la cicatrisation se fait selon la gravité de la plaie. Parfois, il est nécessaire de faire une consultation, mais elle peut être soignée à la maison. Il est crucial d’évaluer la gravité d’une plaie. Vous pouvez le soigner s’il s’agit d’une plaie superficielle par exemple en cas de brûlure (du premier ou du second degré), des coupures (peu profondes), des écorchures ou autres. Il est conseillé d’aller consulter en urgence s’il s’agit du saignement abondant (au niveau du thorax, du cou, de l’œil ou du visage) d’une plaie (étendue, ouverte ou profonde). Fait attention si vous êtes diabétiques ou un immunodéprimé, car les plaies cutanées peuvent être très dangereuses. Les signes d’infection par exemple l’apparition de pus peuvent être dangereux. Pour favoriser la régénération, il faut commencer par nettoyer la plaie (par du sérum physiologique ou de l’eau et du savon). Puis, il faut désinfecter avec de l’antiseptique (comme bétadine jaune, dakin ou alcool) avec des compresses. Pour terminer, il faut protéger la plaie avec des pansements. Il est important de respecter les règles d’hygiène avant de commencer le soin.

Comment accélérer la cicatrisation d’une plaie ?

La réparation d’une plaie dure en moyenne pendant 3 semaines. Il est impossible d’accélérer le processus de cicatrisation. Toutefois, vous pouvez favoriser la cicatrisation d’une plaie. Il existe trois étapes de la consolation. La première phase est la phase de défense où les cellules immunitaires de votre organisme se battent contre les infections. La deuxième étape est la phase de réparation qui consiste à la formation des nouveaux tissus sur la couche superficielle. La troisième étape est la phase de maturation qui est la plus longue (car, elle peut durer entre deux mois à deux ans). C’est une phase qui consiste à redonner la structure de l’épiderme grâce aux fibres de collagènes et aux fibres d’élastine. Les pommades, les crèmes cicatrisantes et l’activon peuvent améliorer le processus de réparation tissulaire. Le processus de réépithélialisation est de favoriser la formation des croûtes. Certaines personnes mettent de la vaseline sur leur plaie pour maintenir l’humidité et empêcher la plaie de se dessécher. Il est fortement déconseillé de mettre de la vaseline sur les plaies ouvertes. Vous pouvez utiliser une crème cicatrisante à base d’acide hyaluronique pour maintenir un environnement humide et pour favoriser la régénération des tissus.

Quels sont les conseils pour optimiser la néoformation de la plaie ?

Pendant ou après guérison, vous pouvez utiliser de l’activon ou de la pommade cicatrisante sur les peaux lésées, sensible, sèche et irritée pour optimiser la réparation. Il est important de connaître et d’appliquer les conseils des spécialistes si vous avez des plaies au niveau des zones visibles de votre corps et de votre visage. Il faut agir le plus rapidement possible pour avoir une meilleure qualité de l’apaisement. Il est possible de faire des actes esthétiques (par exemple le peeling ou le laser) ou des actes chirurgicaux. Il est important de favoriser les meilleures conditions comme le milieu humide pour le microbiome. D’après les spécialistes, il faut éviter l’utilisation abusive des produits antibactériens comme les antiseptiques (car, cela ralentisse la cicatrisation). Il faut éviter la formation des croûtes, car ils peuvent entrainer la rétraction de la peau. Les croûtes augmentent le risque de marque et elles sont à l’origine des démangeaisons. Si vous grattez la plaie, vous risquez de faire apparaître une nouvelle plaie. Mouillez la croûte qui s’est formée avec un produit émollient pour qu’elle tombe d’elle-même. Une fois que la plaie s’est refermée, avant de mettre un soin cicatrisant, massez-le. Pour la protéger des frottements avec les vêtements et aux expositions solaires, il faut mettre un pansement au-dessus.

Quels soins choisir pour se cicatriser aux mieux ?

Vous pouvez trouver de l’activon dans les grandes surfaces et dans les pharmacies. Sachez qu’il existe de nombreux soins réparateurs pour favoriser la cicatrisation de la plaie. Le produit que vous avez choisi doit contenir de l’acide hyaluronique, car il s’agit d’un actif de référence pour une réparation optimale. Il est possible de trouver de nouvelles formules pour un soin anti-marque et réparatrices. Les produits peuvent vous soulager grâce à la présence du dipeptide cicatrisant, de l’acide hyaluronique et de l’extrait de plantule d’avoine. La crème reconstructrice est à la fois hypoallergénique et sans parfum pour favoriser la reconstruction épidermique. Il existe des soins apaisants et hydratants pour éviter les marques, les irritations cutanées et les boutons.